mercredi 21 novembre 2018

Comment vivre Zéro Déchet au quotidien?

Comment vit-on concrètement un quotidien Zéro Déchet?


La phase de prise de conscience 

Je ne vous cache pas que nous ne sommes pas devenus des adeptes du ZD du jour au lendemain. Tout simplement parce que le ZD ce n'est pas une mode, ni un concept, c'est quelque chose qui se vit, une manière de vivre, un chemin que l'on décide de prendre pour des raisons propres à chacun. Mais c'est avant tout un enchaînement de prises de conscience qui nous amène tous ici... 
J'ai toujours eu la fibre écolo... enfin non.... j'ai toujours eu envie de vivre une vie plus saine... Depuis toute jeune c'est comme si j'arrivais à sentir les mauvaises vibrations d'un plat, d'une habitude. Mais je fermais les yeux sur beaucoup de choses et je manquais de connaissances, de recul. Très tôt je me suis passionnée pour la culture japonaise, les médecines douces, le bien-être... Puis j'ai eu rapidement conscience de l'impact de nos vies sur l'environnement... J'ai eu l'occasion de faire pas mal d'actions de prévention bénévolement dans des écoles par exemple. A l'époque, protéger l'environnement se réduisait à des gestes simples mais utiles comme ne pas laisser couler l'eau. C'était les débuts des discours sur le réchauffement de la planète qui en faisait hélas rire plus d'un...Le début du tri sélectif aussi qui se réduisait au départ au tri du plastique. D'ailleurs, je me souviens qu'on expliquait aux enfants comment trier, mais chez la plupart d'entre nous nous n'avions encore aucun moyen à disposition pour trier (sacs de tri ou poubelles spécifiques fournies par la mairie par ex). C'est venu bien après... Du coup le plus gros du tri je l'emmenais à la déchetterie. Puis j'ai eu mes enfants, et tout s'est enchaîné... Prise de conscience de la maltraitance animale dans les abattoirs...climat complètement déréglé...Fonte des glaciers...Boite aux lettres qui "dégueule de pubs"...une année de galère financière...600€ de courses au mois pour 3 pour "bouffer de la merde"...Découverte du "faux riz" des "faux oeufs" en Chine... C'est ainsi que l'on s'est aperçus que l'on vivait une vie qui ne nous convenait pas et pour ma part qui ne collait pas du tout avec mes valeurs... Nous nous sommes dons tournés vers une vie minimaliste et ZD.

Comment vivre ZD?

C'est très simple (mais cela demande une réelle prise de conscience pour tenir dans le temps et devenir une vraie manière de vivre):
  •  Changer ses habitudes de consommation
C'est certainement la phase la plus longue et plus difficile à mettre en place. Nous avons commencé par faire des menus pour nos courses du mois (je ferais un article dessus) pour réduire notre budget mais aussi nos déchets car qui dit menu cadré, dit courses cadrées = on achète que ce qu'il faut. Exemple on achète plus un énorme paquet de gruyère qui va moisir au bout d'une semaine, si on a besoin de 100g de gruyere pour un plat, on achète 100g pas plus.
Nous mangeons beaucoup moins de viande, et essayons de remplacer par des légumineuses.
Nous avons arrêté SODAS (bon ici on en achetait que pour les invités donc c'était pas dur), jus de fruits industriels, amuse bouche industriel, couches, lingettes bébé, nous n'achetons plus de produits de SDB car je les confectionne moi-même avec des recettes simples et minimalistes...
Nous privilégions les plats MAISON. Nous n'achetons plus de yaourts, crèmes dessert en tout genre, de pain: nous fabriquons tout. La crème fraiche on en consomme beaucoup...On a essayé de la remplacer par de la crème végétale et c'était pas concluant...Avec le soja en tout cas. C'est un point sur lequel nous devons encore travailler...

  •  Consommer LOCAL
Quand on consomme local, on se rend chez les producteurs du coin, avec son propre contenant. Non seulement cela fait marcher l'activité locale et française mais cela fait aussi du bien à la planète et au porte monnaie: plus d'emballages à gogo et cela coûte moins cher. Pour ceux qui sont de notre coin, voici comment nous faisons nos courses: nous faisons nos menus, et nous achetons nos légumes/fruits/fromages/chocolat/huiles/charcuterie/aromates/confiture/beurre chez un producteur direct (Angevillers) et la viande chez un boucher qui travaille avec des producteurs locaux. Les pates, riz, gouters industriels (mon grand n'aime pas les gateaux fait maison) et la crème fraiche en supermarchés et non pas en VRAC (j'explique plus bas). Légumineuses en vrac dans une coopérative bio.

  • Fabriquer ses produits et privilégier le fait-maison
Je fabriquais déjà mes produits cosmétiques depuis 10 ans...ET POURTANT j'étais passée à côté de tout: adepte d'AROMAZONE pour ceux qui connaissent, je confectionnais des produits bio, certes, mais des recettes ultra compliquées qui demandaient du matériel coûteux et des tonnes d'ingrédients. Aujourd'hui notre SDB est à 100% Zéro Déchet (bon j'avoue, j'ai gardé mon maquillage car le jeter alors que j'en ai encore pour des années était paradoxal avec notre démarche au final), je fabrique tout avec des recettes MINIMALISTES qui ne coûtent quasiment rien...
Aux fourneaux c'est pareil, nous privilégions le fait maison en tout point de vue. Nous avons trouvé une recette maison de baguette (vraiment excellente) sans machine à pain ni pétrissage La baguette magique de Rose

  • Acheter en VRAC?
Très sincèrement, vu la quantité de pates et riz que l'on consomme, c'était vraiment hors budget pour nous. Quand on se fait cette remarque, en général c'est qu'il est temps de faire un point sur sa consommation et d'essayer de CHANGER NOS HABITUDES. Sauf qu'ici c'est très mal passé, papa et enfants ont posé leur véto. On se passera pour le moment pas de pâtes ici^^ C'est donc encore une des seules choses que l'on achète en supermarchés. MAIS je n'ai pas dit mon dernier mot, j'ai repéré une machine à pâte qui ne demande que de l'eau et un œuf pour faire 700g de pates... Assez chère à l'achat mais du coup vu notre consommation elle serait vite rentabilisée...

  • Passer au TOUT-LAVABLE

Charlottes de conservation
Fini le papier alu, les tupp en plastiques... Confectionnez vos charlottes (vous pouvez trouver des recettes DIY partout sur internet), sinon on opte régulièrement pour un simple torchon propre pour recouvrir nos contenants.
Lingettes/couches lavables
Cela a été la démarche la plus simple chez nous... A la naissance de mon ainé, soucieuse d'utiliser des produits sains, j'avais naturellement acheté des lingettes lavables. Et on est devenus adeptes! On les avait acheté chez Lulu Nature, en coton bio et 5 ans après elles n'ont pas bougé (si ce n'est quelques traces de liniment) avec lavage à 60 toutes les semaines. Nous avions opté pour des couches lavables Ptit Dessous, mais force est de constater que ce n'était pas une réussite sur mon fils (fuites à gogo) mais cela venait de sa morphologie. Donc nous avons opté pour des couches jetables pour la nuit par dépit et en lavables la journée...

Les mouchoirs lavables
Souvenirs de mon enfance, les mouchoirs en tissu ont refait leur apparition chez moi^^ J'ai toujours adoré ces petits mouchoirs que ma grand mère repassait et entreposait avec minutie dans l'armoire du couloir! On a voulu en acheter et trouvant cela trop cher nous avions reporté notre achat... Et à ses 1 an mon fils s'en est vu offrir par sa grand-mère. On les passe toujours à 60 et comme je comprenais pas pourquoi ma grand-mère les repassait, maintenant j'ai compris: elle les désinfectait ;-)

Essuie-tout lavable
Vu la tonne de sopalin que nous utilisions il était nécessaire de faire quelque chose. Mon mari a eu et a toujours du mal. Mais nous avons franchi le pas quand même. Cela reste assez cher à l'achat (une 20aine d'euros les 10 feuilles) mais vu le prix d'un rouleau de sopalin vous avez vite rentabilisé. Mon petit Jack Russell  a tendance a se lacher avec les pipis quand nous nous absentons, nous avons donc réservé 2 fibres juste pour cela. Pourquoi une fibre? Parce que lorsque jeponge avec une serpillère j'ai beau la rincer à grande eau l'odeur du pipi persiste donc je ne pouvais la réutiliser. Avec une fibre, autant cela absorbe mieux qu'une serpillère, mais lorsque vous la rincez elle est quasi propre. Pas d'odeur. Et hors de question d'utiliser de l'eau de javel.

Papier toilette lavable
J'ai fait un article sur le sujet que vous pouvez aller lire Notre papier toilette lavable (ZD). C'est ni plus ni moins qu'un rouleau de lingettes lavables pressionnées entre elles. On s'essuie comme on essuierait les fesses d'un bébé.

Tous nos lavables sont stockés à secs et indépendamment les uns des autres. Nous faisons une machine avec tous les lavables (couches/lingettes/papier WC) par semaine à 60 degrés et l'essui tout lavable je le lave avec mes torchons à 60 également.

J'espère que ces conseils vous auront été utiles... Ca donne une trame pour s'organiser!

DIY Bar en Palettes


 (Photo tirée de notre INSTRAGRAM de Construction (@Minimalist_Home)
 
Comme notre démarche Zéro Déchet évolue d'année en année, nos prises de conscience arrivent progressivement sur chaque détail de notre vie et de nos habitudes. Nous avons de plus en plus de mal à "acheter" et consommer. Lorsque nous avons une nouvelle envie ou idée, nous nous demandons d'abord si c'est réellement nécessaire. Mais il y a aussi ce côté "plaisir" qu'il ne faut pas oublier. Sinon on reprendrait vite nos anciennes habitudes je pense... On essaie de privilégier le seconde main ou la rénov'. Il y a 10 ans, j'aurais trouvé cela complètement ringard et j'étais pourtant déjà une écolo dans l'âme^^ Non seulement c'est utile et bénéfique pour la planète mais en plus ça occupe le quotidien, ça donne des projets, personnels ou de couple ou même avec les enfants...C'est extra!

Mon mari avait envie d'un bar depuis longtemps... J'avais regardé un peu et on en trouvait dans les 150€ et pas forcement très esthétiques ou trop contemporains. On cherchait quelque chose de plus typique... Il a donc eu l'idée d'en faire un en palette... Nous n'avons pas cherché de DIY spécifique, juste de la palette et de l'imagination.


MATÉRIEL NÉCESSAIRE
  • Plusieurs palettes
  • Un plan de travail
(ici récupéré d'un ancien ilot de cuisine DIY que j'avais crée, cf article)
  • De la peinture blanche
(on essaie de privilégier souvent de la peinture non toxique, mais là on avait un pot de peinture blanche qui trainait à la cave)
  •  Équerres (si vous prévoyez un angle), Vis, Perceuse bois (pour fixer le plan de travail sur la palette), de quoi couper le bois si besoin.
  • Des rubans ou tubes LEDS (optionnel)

Quelques détails pour la construction

Comme il y a autant de DIY que d'idées différentes, je ne vais développer que le principal. Sur la photo, vous verrez que l'on a choisi de construire un bar droit, auquel on a ajouté un angle pour ranger les bouteilles et pour y poser la tireuse à bière (gros consommateurs de bière ici, et les bouteilles c'était une cata point de vue déchet, donc on opte pour des fûts en attendant de trouver mieux). Les deux sont superposés d'un plan de travail récupéré d'un autre meuble DIY. 

Vous pouvez aussi trouver des plans de travail d'occasion sur les sites d'annonces de votre région, ou chez LeroyMerlin, Casto, vous avez des planches pour une 15aine d'euros si vraiment vous ne trouvez pas votre bonheur en occas'. Chez Ikea, les plan de travail premiers prix blancs sont tout à fait abordables aussi... Mais la démarche ici était vraiment de ne rien dépenser ou presque.

PROCEDURE
  1. Nous avons assemblé et fixé 2 palettes entres elles et les avons posées en position debout et les avons peintes en blanc (2 couches)
  2.  Nous avons ajouté en angle, un autre morceau de palette, posé debout et à l'envers de façon à créer un espace rangement pour les bouteilles, fixé grâce à une equerre, le tout peint en blanc, 2 couches
  3. Nous avons simplement fixé le plan de travail (coupé à la bonne dimension pour le plan de travail de l'angle, car, par chance l'autre était déjà à la bonne dimension) sur les palettes.
  4. Nous avons ajouté des LED, un ruban sous le plan de travail à son extrémité et un tube fixé à l'intérieur. Cela n'a qu'un intérêt esthétique bien entendu, très joli pour éclairer légèrement les verres et laisser passer la lumière, cela apporte un peu de légèreté à la matière du bar.
EDIT: 2 ans après, voici le retour que l'on peut faire de ce DIY.
On aime toujours autant notre bar! Par contre, les enfants ont tendance à mettre les mains dans les jours de la palette et faire tomber les verres. De plus, la poussière se dépose énormément à l'intérieur. Conclusion, nous allons essayer de trouver un joli plexi transparent et le poser à l'intérieur sur les contours, pour garder l'ouverture mais limiter ces deux points.
 


mardi 6 février 2018

Papier toilette lavable

Vers une vie Zéro-Déchet...

Le papier WC lavable 

Après l'essuie-tout lavable,
les mouchoirs lavables,
les lingettes démaquillantes lavables,
les lingettes BB lavables,
les Couches Lavables,
Je vous présente notre nouveau locataire depuis octobre...
le rouleau de papier WC lavable!


Kesaco??
Le papier WC lavable n'est ni plus ni moins que des lingettes lavables classiques assemblées entre elles, ici par des pressions transparentes, dans le même principe que mon essuie-tout lavable, mais dans un plus petit format...

Comment ça marche?
Exactement comme une lingette lavable au change de bébé. Vous faites ce que vous avez à faire et vous vous essuyez avec la lingette, que vous pouvez refermer en attendant le lavage grâce aux pressions...

Est-ce dangereux?
Ça peut prêter à rire, mais plusieurs personnes m'ont avancées que c'était nocif pour la santé (infections, gastro...). Avec un minimum d'hygiène il n'y a aucune raison: chacun ses propres rouleaux (choisir un motif ou une couleur pour chaque personne), stockage à sec dans une poubelle dédiée (comme les couches lavables), lavage à 60 ou 90 une fois par semaine ou lavage à 30 degrés puis petit coup de repassage dessus! Comme on sait que les bactéries peuvent se propager notamment lorsque l'on tire la chasse d'eau, ici on stocke les rouleaux dans des boîtes. Ceci dit regardez votre papier WC jetable au microscope ça ne doit pas être super non plus...

Tout le monde peut l'utiliser?
Oui bien sûr! Cependant, je n'impose rien à quiconque. Les invités ont leur rouleau jetable. Mon compagnon n'a pas sauté le pas. Il trouve ça même horrible! Pourtant il nettoie les fesses de BB à la lingette lavable depuis la naissance de notre aîné soit depuis 5 ans et ça ne le choque pas. Mais chacun avance à son rythme. Au moins vous avez trouvé un sujet de rigolade quand vous invitez des amis à la maison^^

Qu'est-ce que tu fiches avec ça, c'est ta nouvelle lubie????
C'est la question que tout le monde me pose en ressortant de mes WC! Les gens ont bien souvent du mal à faire le rapprochement entre mes "nouvelles lubies" et notre démarche ZD dont ils ont pourtant connaissance pour la plupart. Alors lecteur(rice), si tu passes ici seulement par curiosité je t'explique...
Au départ, comme souvent, j'ai réfléchis en priorité en terme de budget. On utilise environ un paquet de 12 rouleaux toutes les deux semaines parfois +, à environ 4€ le paquet. Y'en a des moins chers mais pas tant que ça! Et puis le moins cher ça fait mal au fesses! Ici le papier WC disparait bien vite, à croire qu'un lutin se balade la nuit et nous le mange... Entre les enfants qui déroulent souvent trop de papiers et les gens qui font 10 fois le tour de leur main avec le rouleau...Ca va vite! Tout ceci pour dépenser la somme de 106€ en moyenne/an.

Un rouleau de papier wc lavable c'est souvent pas donné, sachant qu'il en faut quand même pas mal (un rouleau fait en général une 10aine de feuilles, ça tient à peu près une journée). Pour exemple ici nous sommes 4 dont 1 BB donc il faudrait 21 rouleaux comme celui-ci pour tenir une semaine sans avoir à les laver tous les jours. Au moins cher j'ai acheté les miens à 11€ fdc.
Donc sur une année économiquement ce n'est pas rentable, mais ça le devient au bout d'un an et demi-deux ans pour 3 personnes si vous achetez de la qualité pour que ça tienne dans le temps. Ici nous utilisons les mêmes lingettes lavables BB depuis 5 ans et elles n'ont pas bougé à part la couleur blanche qui tire vers le gris.
On lave tous nos lavables ensemble seulement une fois par semaine, et comme tout est mélangé par acquis de conscience on lave entre 60 et 90 degrés. Ben oui la c'est pas super pour la planète ni pour notre porte monnaie mais c'est une machine par semaine, pas 10. Et avec ou sans papier WC lavable on ferait quand même cette machine hebdomadaire ;-)

En clair, en terme d'économie c'est bien, mais pas si on regarde seulement sur le court terme... Mais par contre, c'est bon pour la planète et réduire ses déchets.

Je laisse donc à votre appréciation personnelle ce choix, mais pour ma part j'ai la conscience plus tranquille en lavables ;-)


Désencombrer sa maison



Quand nous avons décidé de vivre une vie plus minimaliste il y a presque 3 ans, le premier post auquel je me suis attaquée est bien entendu nos dépenses (cf mon article sur le sujet)... Inévitablement, j'ai pensé aux 15 cartons stockés à la cave contenant de multiples objets ou vêtements de mes enfants que j'avais mis de côté "pour vendre"... Je suis sûre que ça va grandement parler à certains d'entre vous ;-) Bon il faut dire que nos dernières années de vie se résument au seul mot "déménagements". Depuis 8 ans, nous avons déménagé pas moins de 5 fois. Toujours avec une bonne excuse bien entendu😊

Comme je suis la reine du tri, chaque déménagement a été une occasion pour moi de jeter ou mettre de côté les choses qui ne servaient plus au fur et à mesure que je faisais mes cartons. Cependant, comment expliquer que la maison et surtout la cave soit toujours autant encombrée? Pourquoi je me plains à longueur de temps que la maison soit constamment en bazar alors que je passe mon temps à la ranger, et ce, plusieurs fois par jour? Ok j'ai des enfants, un compagnon qui "garde pour garder", et je suis ponctuellement assez bordélique notamment avec les vêtements - mais ça ne pouvait pas tout expliquer et surtout ne plus durer...!

Après quelques recherches du côté des méthodes de rangement connues telles que la méthode Fly Lady, je me suis rendue compte que ce n'est pas ce que je recherchais. Non, non je n'ai pas besoin de cours de rangement, je suis même plutôt bien organisée et entraînée par la force des choses de ce côté. Mon constat a été le suivant: IL Y A TROP DE CHOSES DANS CETTE MAISON. Et c'est là que j'ai trouvé la clé: désencombrer une maison ce n'est pas trier seulement ce qui ne sert plus, c'est aussi et surtout se débarrasser de choses dont on pourrait se passer, qu'on garde au cas où (au cas où quoi????) et qui pourraient très bien servir à d'autres personnes qui s'en serviraient réellement, vous me suivez????? 😎 C'est aussi savoir garder ce qui nous tient à cœur et en même temps faire table rase du passé (qui a dit que le minimalisme était ma deuxième thérapie?).


Ma méthode cœur d'artichaut (ou presque)

Prenez 3 grandes respirations, et...go!
  • Je me suis attelée à la tâche pièce par pièce 
Détail très important pour ne pas s'éparpiller! Qui dit éparpillement, dit "je passe tout en revue et je n'agis pas".
  •  Je suis partie d'un bout de la pièce pour terminer à l'autre bout
Détail important pour ne pas s'éparpiller au sein d'une même pièce et ne rien oublier.
  •  J'ai fait plusieurs tas: 
  1. Tas "à jeter" avec toutes les choses cassées, inutilisables, irréparables
  2. Tas "à donner" avec toutes les choses qui ne servent plus mais qui fonctionnent encore 
  3. Tas "choses à garder pour ordonner"
  4. Tas "je garde au cas où"--> Comme je suis faible, je ne suis pas passée à travers cette sale manie. Donc j'ai joué le jeu avec mon mental: "ah ok tu veux jouer, on va jouer". Ce tas était le plus gros je crois! Mais non, non je suis plus forte! A la fin, j'ai fermé les yeux, pris mon courage à 10 mains et j'ai tout balancé sur le tas à donner, sans regarder, même!
  •  Je me suis attaquée à cette foutue "Boîte A Souvenirs"
Vous savez cette foutue boîte où on entasse 1 million de photos et où on retrouve même des gens qu'on ne peut plus encadrer! Celle où vous entassez aussi bien la boîte à Souris de votre 1ère dent de lait que maman avait offert avec amour que vos premières lettres d'amour. J'y ai même retrouvé des lettres écrites entre copines en "Perm" au collège 😱😱
Cette boîte très spéciale, je ne l'ai pas vidée complètement. Ma thérapie minimaliste n'est pas à son maximum, j'ai encore des liens toxiques avec mon passé^^ Donc j'ai quand même fait un énorme effort pour la vider - j'aurais presque apprécié un petit coup de Bonhommes aux Allumettes - et j'y retourne de temps à autres (tous les 4 à 6 mois quand j'y pense) pour la trier et y jeter un objet de plus. C'est dingue comme au fil de notre expérience de vie, on peut voir les choses sous un angle différent à quelques mois d'intervalle, je la découvre toujours sous un nouveau jour.
  • J'ai tout planqué à la cave 
et j'ai chargé mon compagnon d'aller à la déchetterie, desfois que mes yeux plongent sur un objet et que l'idée suivante me repasse par la tête "oh finalement je vais peut-être le garder ça peut servir".
  • J'ai fait une "boîte à donner" 
et ai passé une annonce avec une date et heures précises "tout ce qui n'est pas pris sera jeté". Pourquoi? Parce que j'avais échangé avec plusieurs personnes intéressées par mes objets qui ne sont jamais venus. Un petit coup de pression et Hop tout le monde se déplace ;-)


Quelques conseils

  • Tout ce qui reste sous vos yeux est susceptible de retourner dans vos tiroirs!!!!
  • Si vous vous demandez comment entamer ce gros travail avec vos enfants accrochés aux jambes, rassurez-vous, les enfants adorrrrennntt le bazar à tout âge. Pour mon BB, comme des choses dangereuses et petites pouvaient trainer je lui ai fait un périmètre de sécurité et elle s'est amusée à me regarder avec une grande curiosité quand papa était occupé! Mon grand a redécouvert plein d'objets à manipuler! Et m'a aidée avec entrain!
  • Pour ranger ce que vous gardez, ne pas hésiter à recycler des boites, notamment pour les petits objets et jouets des enfants tel qu'ici:

 
  • Pour la cuisine (je ferais un article plus détaillé), comme nous recevons beaucoup et souvent, j'ai gardé 12 couverts de chaque - 4 verres de cuisine puisque les invités boivent en général de l'alcool à table et que dans notre bar palette nous avons des verres à limonade au cas où. J'ai jeté toutes la vaisselle inutilisable ou cassée voire juste écorchée. Dans notre d"marche ZD j'ai tendance à beaucoup stocker de contenants en verre, j'y refais un tri régulièrement - et dernièrement j'ai acheté de gros bocaux en verre chez Ikea, comme il y avait une promo et j'ai gardé les petits pour la confiture ou pâte à tartiner maison. Sinon vous avez les bocaux LE PARFAIT et encore mieux la récup' en brocantes ou chez papi-mamie! Les tupperwares en plastique j'avais une envie monstre de les jeter, mais ça ne rentrait pas dans notre démarche ZD, donc je les ai gardé, si le couvercle était trouvable, pour nos achats en vrac...Et j'en ai donné une 10aine.
  •  Les câbles, téléphone, TV, décodeur TV, PC ---> Faites bien le tri, on en a toujours en double, voire triple, quadruple... Gardez en un de chaque si vous avez toujours l'appareil qui va avec et donnez le reste dans l'entourage ça peut toujours servir à quelqu'un vu le prix que ça coûte....
  • Pour la chambre des enfants, demandez leur qu'ils vous aident et expliquez leur votre démarche: choisir de faire le vide pour donner à d'autres enfants qui n'ont pas de jouets par exemple. Le miens a été très très réfractaire à donner ses jouets. Sur le moment il a trouvé ça cool mais quand il a vu le sac partir il n'a pas rigolé^^. Du coup je lui ai laissé un peu de temps: le temps de se réapproprier ses choix (remettre le nez dans le sac pour être sûr qu'il ne les veut plus), le temps de se faire à l'idée sans forcer, et le temps de lui réexpliquer ma démarche sans pour autant lui imposer. J'ai laissé le sac végéter dans le couloir des chambres pendant une semaine. Et quand j'ai vu qu'il n'y touchait plus je lui ai demandé s'il voulait les donner et les a lui-même mis dans la boîte à donner.
  • Désencombrer ne veut pas dire se faire du mal: par exemple, j'adore les livres. Ce n'est pas du tout Zéro-Déchet et encore moins minimaliste vue la quantité qu'on entasse ici mais j'ai décidé de les garder quand même! On les rangera dans une bibliothèque qu'on a décidé de fabriquer nous même, certainement en bois de palettes comme notre bar (cf mon article fabriquer un bar en bois de palette).
  • Faites-vous avant tout plaisir: sentez comme on se sent beaucoup plus léger quand la maison s'allège. Pensez à ce temps que vous passiez à ranger, que vous allez pouvoir passer à siroter un thé ou avec votre family! Si quelqu'un a une technique pour se débarrasser des machines de linge je suis preneuse^^


Voici le résultat en image chez nous!

AVANT

















APRES





lundi 5 février 2018

Centres de tri: Kit de couches lavables offerts!

 Kit Gratuit pour Couches Lavables

Pour une fois que j'ouvre la boîte aux lettres et qu'en plus je lis les prospectus, il fallait s'attendre à ce qu'il neige en plein mois de juillet!!!!! Bien non, j'ai trouvé mieux!

L'organisme chargé du tri sur notre secteur (pour les Lorrains qui me lisent c'est la SIRTOM) nous a déposé dans la BAL un petit fascicule de prévention et d'informations concernant les pratiques Zéro-Déchet: Couches lavables, compostage, tri des déchets et astuces pour réduire les déchets! Incroyable! Moi qui suis tout le temps en train de me plaindre qu'ici on est toujours à la traine d'un point de vue général, et qu'on trouve jamais rien...

Et là, que vois-je? Un petit encadré qui informe de la distribution de Kits pour couches lavables avec un numéro de téléphone à composer puis une offre de bac de compost en bois et refermable à tiroir à 24€. Après avoir cru à une blague, j'ai téléphoné; fallait s'y attendre, personne au courant! Ici, c'est toujours comme cela dès qu'on appelle qui que se soit pour avoir une info, pour peu que se soit un minimum marginal, les gens tombent des nues... Agacée, puis surprise, le lendemain matin on me rappelle pour que je vienne chercher mon kit gratuit, en me disant qu'il n'en reste plus beaucoup.

J'accours et arrivée sur place vraiment super surprise, voici le contenu du kit:

1 poubelle refermable et transportable pour stocker les CL
1 Filet de stockage et lavage POPOLINI
Un sac de stockage imperméable pour les sorties POPOLINI, et très joli

En réalité, c'est exactement tout ce qu'il manquait à notre aventure en CL avec notre 1er enfant. Comme BB2 venait d'arriver et allait bientôt passer en CL également, cela tombait plutôt bien!

Je vous conseille de vous renseigner auprès de votre centre de tri, ils organisent certainement des campagnes de prévention également!

Ici mon article sur notre passage aux couches lavables en 2013, nos retours, ressentis, tests: bientôt disponible 

Fabriquer son pain en un tour de main!

Vers une vie minimaliste...
Le pain...maison!

A la maison, le pain, c'est toute une histoire, on sauce, on sauce, on sauce... Et on en mange le matin au petit déjeuner mais aussi à 16h pour le goûter...Sans oublier que mon conjoint doit remplir son estomac en mangeant une demi baguette (voire entière) en plus du repas (si, si je vous jure^^).

C'est donc une des premières dépenses à laquelle je me suis attaquée dans notre démarche minimaliste. Environ 0,95cts à 1€ la baguette 2x/jour le calcul est simple nous dépensions 60€ de pain par mois.

Sauf que...les machines à pain c'est pas mon truc! Déjà ça prend de la place, et puis le pain qu'on peut y fabriquer je ne l'aime pas. Pas du tout. En vraie parisienne de souche j'adoreeee la baguette! Je suis donc partie à la recherche d'une recette minimaliste (simple, pas cher avec le moins d'ingrédients possibles) et je suis tombée sur cette succulente recette trouvée sur CookingMumu, un blog que j'apprécie beaucoup. Comme son nom l'indique, elle est magique!

A tester sans attendre!
(Mes étapes en photo plus bas)

Baguette Magique de Rose

Ingrédients
 375g de farine classique (T45)
8 g de sel
12g de levure fraîche (ici levure déshydratée)
300 ml d’eau tiède
  • Dans un saladier, diluer la levure avec un peu de l’eau tiède, puis ajouter le reste d’eau      Note: par chez moi c'est très compliqué de trouver de la levure fraiche, et quand vous demandez directement à la boulangerie s'ils n'en  vendent pas ils vous regardent comme si vous débarquiez d'une autre planète...Bon mon avis c'est qu'ici tout le monde débarque de son petit monde et c'est toujours très agaçant...Vive la campagne! Je me suis donc rabattue sur de la levure déshydratée. J'ai dilué 1 sachet dans un peu d'eau tiède (eau des 300ml et pas en +), j'ai laissé reposer 15min, j'ai remué et le tour est joué.
  • Ajouter la farine et le sel, puis mélanger grossièrement avec une cuillère en bois.
  • Couvrir avec un torchon, et laisser la pâte lever dans un endroit tiède pendant environ 1h30, ou jusqu’à ce qu’elle ait au moins doublé de volume.
  • Une fois la pâte levée, la débarrasser sur un plan de travail bien fariné (ou la « verser » directement dans les moules).
  • Séparer votre pâte en 2 ou plus, et disposer dans un moule à baguettes (je mets quand même du papier cuisson), ou une plaque de cuisson. Note: Ici, je n'ai pas de moule à baguettes. Donc j'ai formé 2 emplacements longs avec du papier sulfurisé (et oui on finit notre dernier rouleau!) cf photos plus bas.
    Ne cherchez pas à travailler la pâte ou à lui donner une forme, elle est collante, c’est normal :)
  • A l’aide de ciseaux, couper la baguette 2 ou 3 fois, en biseau.
  • Préchauffer votre four à 240° avec une lèchefrite remplie d’eau dans le bas du four. Note: J'ai simplement posé un bol rempli d'eau en bas du four.
  • Faire cuire les pains environ 30mn.
 Levure déshydratée + un peu d'eau: repos 15min

Ajout farine +sel+reste d'eau
Repos de la pâte
Fariner le plan de travail + y étaler la pâte
Cuisson
(photo du 1er essai il y a 1 an, un peu trop cuit mais succulent)

mardi 10 mai 2016

Pensées magiques de Bonheur

Aujourd'hui TRAVAILLONS AVEC LE COEUR les amis..






A chaque nouveau jour de ma vie, je visualise ou regarde cette pensée pour bien commencer ma journée. J'accepte à partir d'aujourd'hui de me sentir mieux en profondeur, accepter les épreuves qui m'entourent et laisser l'Uni-vers travailler ma demande ---> Je suis positive donc l'Uni-Vers m'apportera du positif.
 Il ne s'agit pas de vouloir, mais d'être convaincu...Encore plus en profondeur, il s'agit de DÉJÀ RESSENTIR en nous les vibrations qui animent nos désirs.

Exemple de pensées à CHASSER de votre tête
J'aimerais tellement être heureuse...mais je ne le suis pas. Loin de là. Je me sens triste, seule, incomprise.Je désire tellement que tout cela change, mais j'ai l'impression que je ne sortirai jamais la tête de l'eau... c'est de pire en pire même.
----> Dans le moment présent vous êtes triste et déprimée. Le futur n'en sera donc que semblable. Votre futur est définit seulement par une chose: ce que vous êtes dans le présent. Et votre présent lui, est conditionné par votre passé et vos états d'esprit. Acceptez votre passé comme des étapes qui vous ont permises d'évoluer. C'était dur, oui. J'en garde encore les traces aujourd'hui. Pourtant ces traces m'empêchent d'avancer dans ma vie. Je cherche alors le positif dans chaque épreuve vécue pour mieux l'accepter. Ces étapes font parties de moi alors je les accepte - je n'ai pas le choix, ou alors le choix de les porter comme un fardeau...Qu'est ce qui me semble le mieux? ;-) .

Exemple de pensées à vous approprier
J'oublie que je suis malheureuse mais je n'oublie pas la cause de ma souffrance. Cette cause a sa raison d'être et j'en tire tous les bénéfices aujourd'hui pour mon avenir. J'accepte donc cet état de fait. De quoi ai-je envie aujourd'hui, réellement, au plus profond de mon coeur et de mon être? J'ai envie d'être heureuse. Qu'est-ce qu'être heureuse exactement? On a tous une définition du bonheur alors trouvez la votre: essayez de ressentir ce bonheur en vous. Surtout ne recherchez pas la sensation du bonheur dans votre passé. Vous étiez heureux dans une relation amoureuse passée? Gardez juste cela comme un souvenir heureux et non pas comme votre bonheur. Vous devez vraiment ressentir cette sensation de bonheur qui appartient à votre vie présente. Comment aimeriez vous vous sentir dans le moment présent? Ressentez le au plus profond de vous et demandez à l'Uni-Vers de vous y conduire....Dernière étape: lâchez prise! Pourquoi? Vous devez formuler votre demande avec le cœur et sans attente de résultat. Ce n'est pas une histoire de règles élémentaires, ou de contraintes ésotériques, c'est juste le fonctionnement de l'Uni-Vers et du TOUT: tout ce que vous demandez vous l'obtiendrez (dans un sens comme dans un autre).

Lumineusement,
Lara&BienEtre